Poser une rustine

Sommaire

La réparation d’un pneu fait partie de la vie de tout cycliste. Qu’il soit aguerri ou simple amateur, la pratique du vélo nécessite des connaissances rudimentaires en mécanique.

Très peu d’outils et d’accessoires sont nécessaires pour la réparation d’un pneu de vélo ; il est donc important de toujours les avoir sous la selle, dans une petite sacoche (disponible dans le commerce à un prix modique).

Poser une rustine Tip Top, Park Tool ou Hutchinson, que cela soit sur une chambre à air ou directement sur un pneu tubeless, nécessite le démontage complet du pneu.

Ooreka vous dit tout sur ces petites pièces si pratiques qui facilitent la vie des cyclistes.

1. Poser une rustine sur une chambre à air étape par étape

Il est supposé que le démontage complet du pneu et de la chambre à air ont été réalisé :

  • Localisez précisément l’endroit où il y a eu perforation. Pour cela :
    • Gonflez la chambre à air et plongez-la dans une bassine d’eau.
    • Des bulles se forment à l'emplacement de la perforation.
    • Repérez bien l’endroit en utilisant un marqueur.
  • Séchez la chambre à air à l’aide d’un linge ou d’un papier essuie-tout.
  • Frottez très lentement avec du papier de verre grain très fin la surface tout autour du trou (environ 1 ou 2 cm autour du trou).
  • Nettoyez la surface avec une lingette humide afin de ne laisser aucune poussière là où vous collerez la rustine.
  • Appliquez de la colle (fournie avec la rustine) de façon uniforme autour du trou.
  • Patientez quelques minutes avant de poser la rustine.
  • Placez la rustine en une fois et appuyez fermement. Attention, bien positionner votre rustine est important, ne la décollez pas pour la recoller, cela nuirait à son adhérence !
  • Laissez sécher. Le temps de séchage dépend de la température.
  • Remontez la chambre à air et le pneu.

Note : La plupart des marques (Rema, Velox, Tip top, Park Tool, Zefal, Hutchinson…) proposent des rustines autocollantes. Il suffit, dans ce cas, de retirer le film protecteur et d’appliquer ces produits sur les chambres à air de vos pneus.

2. Poser une rustine sur un pneu tubeless

Un pneu tubeless ne possède pas de chambre à air : celle-ci est intégrée directement dans le pneu.

En cas de crevaison, si le trou est de petit diamètre, il est possible de coller une rustine comme sur un pneu habituel.

  • Démontez le pneu de sa jante à l'aide d'un démonte-pneu.
  • Localisez l’endroit de la crevaison en le gonflant et en le mettant dans une bassine d’eau.
  • Marquez l’endroit où se forment des bulles avec un feutre.
  • Séchez le pneu à l’intérieur et à l’extérieur.
  • Frottez avec du papier de verre l’intérieur, autour de la crevaison pour augmenter l’adhérence de la rustine.
  • Nettoyez la zone avec du trichloréthylène afin de dégraisser le pneu.
  • Appliquez la colle à l’endroit de la crevaison (sauf dans le cas d'une rustine autocollante).
  • Laissez sécher quelques minutes jusqu'à ce que la colle devienne mate.
  • Placez la rustine et appuyez fermement.
  • Laissez sécher.
  • Remontez le pneu sur la jante.
  • Remontez la roue sur le vélo et gonflez le pneu.
Consulter la fiche pratique

3. Le kit de réparation de vélo à avoir toujours sur soi

Que vous soyez adepte de VTT, de VTC ou de vélo électrique, il est toujours nécessaire d’avoir à portée de mains un kit de réparation. Il peut s’agir d’une petite boîte que vous fixerez directement sur le tube du cadre de votre vélo ou sous la selle ou un petit sac de dos que vous emportez toujours avec vous.

Dans ce kit, placez différentes pièces qui vous aideront à réparer votre VTT ou votre vélo de ville à tout moment, dont des rustines.

Voici un exemple de kit de réparation complet :

  • un patch de réparation de crevaison comportant des rustines adaptées à votre chambre à air (autocollantes de préférence) ;
  • si vous préférez des rustines classiques, un tube de colles à changer tous les 6 mois après ouverture ;
  • des démonte-pneus (au moins 2) ;
  • une petite pompe à main ;
  • une chambre à air de rechange.

Grâce à cette petite boîte, vous aurez le nécessaire pour réaliser les réparations de tous types de vélos (le vôtre ou un vélo d’enfant, par exemple) et pourrez, si besoin, dépanner les vélos des personnes qui vous accompagnent ou que vous croiserez.

 

4. Tout savoir sur la rustine

Les rustines sont de petites inventions qui ont changé la vie de tous les cyclistes. Inventées en 1921 par un propriétaire d’atelier de réparations de vélos et un ingénieur chimiste, les rustines sont conçues pour adhérer à la chambre à air.

En regardant de plus près, les rustines sont, en réalité, de petits bouts de caoutchouc à coller directement sur le trou après avoir nettoyé et poncé la zone. S’opère alors une opération chimique de vulcanisation qui permet de solidariser ensemble les rustines et la chambre à air.

Parmi les marques de rustines les plus reconnues, il existe :

  • Tip top ;
  • Zefal ;
  • Park Tool ;
  • Velox ;
  • Hutchinson ;
  • Rema.

En règle générale, le prix d’une boîte de rustines ne s’élève qu’à quelques euros (2/3 €).

À noter : il est très difficile de trouver des rustines à un prix unitaire. Il vaut donc mieux opter pour un produit universel de quelques pouces, capable de boucher les petits trous.

Des kits de rustines de différents diamètres (50/30 mm, 35/24 mm, 15 mm, 25 mm…) sont vendus dans le commerce. Ce qui vous offre la possibilité de réparer facilement les pneus de toutes tailles. Pour rappel, la taille des pneus s’exprime en pouces.

Évidemment, si besoin, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel. Celui-ci saura vous aider à trouver la bonne rustine à la bonne dimension (diamètre et pouces), au bon prix et de la bonne marque (Tip Top, Tool Park, Hutchinson…)

Ces pros peuvent vous aider