Monter et démonter un pneu de vélo tubeless

Sommaire

Le pneu tubeless est un pneu sans chambre à air. Il n'est donc constitué que d'un élément ce qui rend son montage et son démontage relativement aisé. En effet, ces opérations peuvent se pratiquer à la main, sans avoir recours à un démonte-pneu.

Mais le réel avantage du pneu tubeless réside dans l'injection d'un liquide préventif qui permet de colmater les petites crevaisons sans aucune intervention de votre part.

Voici les étapes monter et démonter correctement un pneu tubeless.

1. Démontez la roue du vélo

Pour démonter un pneu de vélo tubeless, commencez par démonter la roue :

  • Positionnez le vélo à l’envers.
  • Vérifiez l’état de la roue en le faisant tourner lentement.
  • Desserrez les mâchoires des freins en écartant les patins de la jante du pneu.
  • Retirez le bouchon de la valve du pneu.
  • Appuyez sur la valve pour faire sortir l’air.
  • Dévissez les écrous de fixation de la roue se trouvant sur la fourche du vélo.
  • Sortez la roue de la fourche du vélo.

2. Démontez le pneu tubeless

Une fois la roue retirez de la fourche, vous pouvez procéder au démontage du pneu tubeless :

  • Appuyez sur tout le pourtour du pneu afin de décoller les lèvres du pneu de la jante.
  • Dégagez une première tringle de la jante (le premier flanc du pneu).
  • Retirez entièrement le pneu de la jante.

Bon à savoir : le démontage du pneu tubeless est généralement aisé et se fait sans démonte-pneu.

Consulter la fiche pratique

3. Commencez le montage du pneu tubeless

  • Commencez par bien nettoyer la jante avec un chiffon non pelucheux : aucune poussière ne doit se trouver dans les rainures pour assurer une bonne étanchéité.
  • Repérez le sens de rotation du pneu grâce au marquage réalisé sur le caoutchouc.
  • À l'aide d'une éponge imbibée d'eau savonneuse, lubrifiez la jante et les tringles du pneu.
  • Glissez la première tringle du pneu dans la jante.
  • Glissez le deuxième flanc de la jante :
    • Commencez par l'opposé de la valve.
    • Remontez symétriquement jusqu'à la valve.

4. Introduisez le liquide préventif dans le pneu

Le liquide préventif permet de colmater sans effort de petits trous, dus par exemple à des épines. Il reste liquide dans le pneu gonflé mais en cas crevaison, le liquide s'échappe du trou et, en entrant au contact de l'air, se solidifie colmatant ainsi le trou.

Attention : le préventif n'est efficace que sur de petits trous.

  • Gonflez le pneu à l'aide d'une pompe à pied à la pression indiquée sur l'un des flancs de celui-ci.
  • Vérifiez ensuite le bon positionnement du pneu qui doit être centré sur la jante : le fil du pneu doit être parallèle à la jante.
  • Une fois le pneu bien en place, dégonflez-le.
  • Démontez la valve à l'aide de l'outil fourni par le fabricant ou avec une pince plate.
  • Injectez 60 ml de liquide préventif à l'aide de la seringue.
  • Remettez la valve en position et resserrez-la sans forcer.
  • Regonflez le pneu avec la pompe à pied, toujours en prenant garde de ne pas dépasser la pression indiquée sur le flan du pneu.

Bon à savoir : un compresseur vous permettra de gonfler plus facilement votre pneu mais coûte plus cher. En revanche, il sera très difficile de gonfler un pneu tubeless à l'aide d'une pompe à main.

5. Remontez la roue du vélo

  • Placez la jante avec le pneu dans la fourche.
  • Vissez les deux écrous de part et d’autre de la roue.
  • Faites tourner la roue dans le vide afin d'assurer une bonne répartition du liquide préventif dans le pneu.

Votre vélo est prêt à rouler !

Ces pros peuvent vous aider