Sécurité et vélo

Sommaire

Le cycliste doit respecter les mêmes règles de sécurité que les autres conducteurs sur la chaussée.

Utiliser un vélo implique de suivre certaines règles de prudence :

Sécurité en vélo : Code de la route et amendes

Le cycliste dispose des mêmes droits et des mêmes devoirs que les autres types de véhicule. Il n'est pas tenu de posséder le permis de conduire. Une connaissance approfondie des règles de circulation est tout de même vivement recommandée.

Bon à savoir : les enfants de 6 à 11 ans peuvent bénéficier d'une formation de 10 heures afin d'apprendre à bien rouler à vélo en toute sécurité. Cette formation est proposée dans le cadre du programme « Savoir Rouler à Vélo ». Par ailleurs, la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d’orientation des mobilités a créé un nouvel article L. 312-13-2 du Code de l’éducation qui prévoit l’apprentissage du vélo pour les élèves du premier degré. Cet apprentissage est organisé dans un cadre scolaire, périscolaire ou extrascolaire. L’objectif est de permettre à chaque élève de maîtriser, à son entrée dans les établissements du second degré, la pratique autonome et sécurisée du vélo dans l'espace public.

En cas d'infraction, il ne sera puni que d'une amende mais en aucun cas d'un retrait de point:

  • un cycliste peut écoper d'une amende de 11 € à 750 €, en cas de non-respect du Code de la route ;
  • l'usage d'un téléphone sur un vélo reste formellement interdit : tout contrevenant s'expose à une amende de 22 à 35 €.

À noter : le Code la route définit le mot « cycle » par tout véhicule d'au moins deux roues et propulsé exclusivement par l'énergie musculaire des personnes se trouvant sur ce véhicule, notamment à l'aide de pédales ou de manivelles.

L'équipement du vélo et du conducteur : sécurité

Sur un vélo, les équipements obligatoires sont :

SÉCURITÉ DU VÉLO  : ÉQUIPEMENT OBLIGATOIRE
Jour et nuit
  • Un catadioptre arrière rouge et des catadioptres oranges latéraux,
  • Un catadioptre avant blanc.
  • Un catadioptre sur les pédales.
  • Un avertisseur sonore : tout appareil sonore autre qu'un timbre ou un grelot est interdit, donc pas de cloches, sifflets, trompes et autres Airzound.
  • Des freins en état de fonctionnement.
La nuit et en cas de mauvaise visibilité le jour
  • Gilet haute visibilité, hors agglomération.
  • Feu de position avant jaune ou blanc.
  • Feu de position arrière rouge.

Attention ! Le cycliste qui n'allume pas ses feux, même s'ils sont présents sur son vélo, peut écoper d'une amende.

Attention ! Les lampes non mentionnées dans le Code la route sont interdits : un seul feu à l'avant et à l'arrière, pas de clignotants rouge.

Pour les enfants de moins de 12 ans (depuis le 22 mars 2017)

Port d'un casque de norme « CE » attaché sur le tête de l'enfant, qu'il soit passager ou conducteur du vélo.

Attention ! l'adulte accompagnant encourt une amende forfaitaire de 135 € (4e classe).

Lire l'article

Sécurité vélo : stationnement autorisé

En ville, un cycliste est tenu de garer son vélo sur la chaussée, suivant le sens de circulation.

Il ne doit accrocher son vélo qu'aux emplacements prévus à cet effet :

  • un vélo fixe à un autre endroit est considéré comme gênant ;
  • en cas de stationnement gênant ou abusif, le vélo peut partir à la fourrière.

Bon à savoir : la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d’orientation des mobilités a voulu faciliter la possibilité de créer un local à vélos dans les copropriétés : désormais, l’assemblée générale vote à la majorité simple (de l’article 24 de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965) l’autorisation donnée à un ou plusieurs copropriétaires d’effectuer à leurs frais des travaux permettant le stationnement sécurisé des vélos dans les parties communes. Cette même loi prévoit en outre que lorsqu'une personne procède à des travaux sur un parc de stationnement annexe à un ensemble d’habitations équipé de places de stationnement individuelles, elle doit le doter d’infrastructures permettant le stationnement des vélos.

Les règles de bonne conduite avec un vélo : sécurité

Le Code de la route prévoit des règles spécifiques aux cyclistes :

RÈGLES DE CONDUITE AVEC UN VÉLO
Où circuler ?
  • Un vélo n'est pas admis sur une voie rapide ou une autoroute.
  • Un vélo peut circuler sur les trottoirs à condition de se trouver hors agglomération et de rouler au pas.

Exception : en agglomération, seuls les enfants de moins de 8 ans peuvent rouler sur le trottoir, mais à très petite allure.

  • Sur une route, le cycliste a le droit d'emprunter les accotements si ce n'est pas une bande d'arrêt d'urgence.
  • Sur les aires piétonnes, le cycliste est toléré (sauf dispositions municipales contraires) uniquement s'il respecte les piétons, le Code la route et roule à faible vitesse.
Conduite
  • 2 véhicules qui se suivent doivent maintenir une distance de sécurité de 2 secondes : les cyclistes ne peuvent donc pas se protéger du vent en se suivant de trop près.
  • Des vélos peuvent circuler côte à côte, mais ils doivent se ranger si un véhicule souhaite les doubler et la nuit.
  • Un cycliste peut serrer à gauche ou à droite avant de tourner.
  • En dehors d'une forte circulation, il est interdit de doubler par la droite.
  • Un cycliste peut dépasser par la gauche une file de voitures arrêtées en empruntant la voie inverse, à condition de ne jamais franchir de ligne continue.

Sécurité vélo : comportement dans la circulation

Voici quelles sont les principales règles liées au comportement du cycliste :

Comportement du cycliste et sécurité
Cycliste piéton
  • Les personnes qui marchent à côté de leur vélo sont considérées comme piéton.
  • Ils doivent marcher sur les trottoirs ou les accotements.
  • S'il n'y en a pas, ils peuvent marcher sur la chaussée, mais dans le sens opposé de la marche (hors agglomération) ou dans le sens de la marche (en ville).
Cycliste et piétons
  • En ville, comme à la campagne, le piéton reste prioritaire.
  • Si un piéton s'engage ou manifeste son intention de s'engager, le cycliste doit ralentir pour céder le passage ou s'arrêter.
Cycliste et voitures
  • Un conducteur doit réduire sa vitesse lorsqu'il croise ou double un vélo.
  • En le doublant, il laisse un espace entre la voiture et le cycle d'au moins :
    • 1 m en ville ;
    • 1,50 m en agglomération.
  • Les règles de priorité s'appliquent selon le Code la route.
  • Le stationnement sur le bord des bandes cyclables est interdit et peu conduire le véhicule à la fourrière.
Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider